Education bienveillante : ne pas non plus l’ignorer totalement

Vers l’âge de deux ans, votre enfant commencera à faire des caprices.

C’est en effet à cet âge que les enfants commencent à s’énerver lorsqu’ils n’ont pas ce qu’ils désirent. Afin de ne pas vous laisser berner par un sourire enjôleur ou des pleurs incessants, l’éducation bienveillante saura vous armer pour rester ferme avec votre petit garçon ou votre jeune fille tout en ne le ou la brusquant pas. Ainsi vous découvrirez qu’à part la gifle, il existe de nombreuses façons de régler un conflit.

Imaginer un monde sans violence, sans insultes

Le rêve des professeurs des écoles bienveillantes, c’est de créer un monde où les enfants ne connaîtraient pas la violence, aussi bien celle physique que celle verbale. Avec http://www.educationbienveillante.com c’est un grand projet qui est mis en place afin de parvenir à cette fin même si le chemin s’avère long et extrêmement compliqué.

Sans créer un monde aseptisé, le but est de vivre dans la paix, la joie et la bonne humeur.